Tambours

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Révision datée du 9 février 2017 à 14:46 par L.chevalier (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « Catégorie:Le freinage » par « Catégorie:Freinage »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Freins à tambour classiques

Les freins à tambour classiques sont fiables et très durables. Ils offrent un freinage très progressif, pas très puissant, mais ils sont insensibles à la pluie.

Entretien

Si un frein à tambour est coincé, si il est très bruyant ou si il ne freine plus assez bien, on peut généralement le remettre en état assez facilement:

Démonter l'écrou du moyeu côté frein pour retirer le capot recouvrant l'intérieur du tambour. Vérifier que l'écarteur de segments n'est pas grippé. Au besoin, le dérouiller à sec et n'huiler l'axe qu'en cas d'absolue nécessité, avec parcimonie et précaution : la moindre goutte d'huile ou de graisse sur les surfaces de freinage sera absorbée par les garnitures et rendra le frein définitivement inefficace.

Vérifier le niveau d'usure et poncer les garnitures de freins avec de la toile émeri fine pour les nettoyer et leur redonner du mordant. Il est rare que les garnitures atteignent un niveau d'usure qui nécessite leur remplacement.

Bien nettoyer la surface de freinage intérieure du tambour avec de la paille de fer (ou à défaut avec de la toile émeri)

Freins Shimano roller-brake

Les freins Shimano roller-brake sont un autre type de freins à tambour dont l'usage sur la roue avant peut être très dangereux en cas de défaut d'entretien (graissage avec une graisse spéciale résistante à la chaleur et assez coûteuse) comme ils peuvent provoquer un blocage complet de la roue qui catapulte le cycliste la tête la première par dessus le guidon. Ce type de freins et devenu le plus courant sur les vélos hollandais, les vélos libre-service (Vélib' et compagnie) et certains vélos de postiers.

Nous déconseillons l'utilisation de freins roller-brakes sur la roue avant de tout vélo. Depuis 2013, les nouveaux vélos de postier ne sont d'ailleurs plus équipés de freins roller-brake à l'avant mais de freins à tambour classiques d'un type plus ancien mais moins dangereux.

Le principe des roller-brakes est de comprimer des galets en métal sur l'intérieur du tambour. Ils doivent baigner dans une graisse noire spéciale capable de résister à l'échauffement très important que provoque les frottements sur les galets. Ces freins ne sont pas adaptés à un usage prolongé en descente, mais plutôt à une utilisation urbaine en terrain plat, avec des séquences de freinage assez brèves. Pour limiter l'échauffement et les risques de blocage intempestif, les modèles de freins roller-brake les plus récents sont munis de très larges disques de refroidissement en aluminium muni d'ailettes.

les freins roller-brake réclament un entretien rigoureux et un graissage régulier au moins trois ou quatre fois par an. Au moindre signe de blocage ou bruit anormal il ne faut plus rouler avec le vélo, graisser sans attendre ou remplacer le frein si il donne des signes d'usure.